A downloadable jeu de rôle fragile

Buy Now$3.00 USD or more

Se souvenir de Novembre parle d'un groupe d'ami•es qui se sont perdu•es de vue depuis longtemps et de leurs retrouvailles pour disperser les cendres d'un•e des leurs dans l'océan.

Attention les yeux.

____________________________________

Inspiré  du canevas Belonging Outside Belonging créé par Avery AlderSe souvenir de Novembre est un jeu de rôle sans meneur et sans dé. Conçu comme une expérience hivernale, ce jeu est accessible à des personnes n'ayant jamais pratiqué le jeu de rôle. Idéal pour 3-5 personnes une boîte de mouchoirs.

Point d’attention : ce jeu traite de sujets comme la mort, le deuil, le remords, le non- dit, la séparation, la maladie et la honte. Si vous pensez que ceux-ci risquent de vous affecter au-delà de l’acceptable, ne vous forcez surtout pas à jouer.

Ce jeu fait partie du cycle Des couleurs de l'amitié, avec Trois jours de soleilQuelque part sur la route et Les bourgeons


StatusReleased
CategoryPhysical game
Rating
Rated 5.0 out of 5 stars
(3)
AuthorMelville
Tagsamiti, belonging-outside-belonging, deuil, hiver, jdr, plage, ttrgp

Purchase

Buy Now$3.00 USD or more

In order to download this jeu de rôle fragile you must purchase it at or above the minimum price of $3 USD. You will get access to the following files:

Se souvenir de Novembre 1 MB

Jeux suspendus

Support this jeu de rôle fragile at or above a special price point to receive something exclusive.

Jeux suspendus

Si ce jeu vous tente mais que vos ressources sont limitées, vous pouvez bénéficier d'exemplaires suspendus  de Se souvenir de Novembre ici. 

Don pour jeu suspendu

En payant ce jeu 5$ ou plus, vous permettez à d'autres personnes de bénéficier gratuitement d'exemplaires suspendus de Se souvenir de Novembre.

Vous aurez par ailleurs accès à votre propre exemplaire du jeu.

Development log

Comments

Log in with itch.io to leave a comment.

Melville continue son exploration du système « Belonging Outside Belonging » et sa quadrilogie des ami·e·s. Après un jeu d’été sur des nuits à la belle étoile et un jeu d’automne sur une virée en van, voici le jeu d’hiver, centré sur le deuil mais plutôt dans ce qu’il a de lumineux. On parle ici de souvenirs chuchotés à l’occasion d’une veillée, pas de scènes affreusement tristes. Ça sort pas mal de ma zone de confort et je ne pense pas jouer à un tel jeu, mais c’est toujours aussi efficace en quelques pages, une vraie leçon de game design.